Le gène « instable » des animaux clonés

Publié le 9 Juil, 2001

Une étude publiée dans la dernière édition de la revue Science démontrerait que les animaux clonés qui ont l’air en bonne santé souffriraient en fait d’anomalies génétiques non détectables. Le caractère erratique du clonage semble avoir sa cause dans certains gènes « instables ». Le fait que ces gènes soient actifs ou non dépend du parent qui les a transmis.

En revanche, les mammifères arrivent à se développer malgré ces erreurs génétiques. Leur développement aurait donc une plus grande souplesse que ce que l’on croyait. A l’heure actuelle, seuls des moutons, des souris, des chèvres, des vaches et des cochons ont été clonés mais avec un taux de réussite ne dépassant pas les 5%. Cette étude confirme que le clonage est dangereux car loin d’être maîtrisé.

Libération 7&8/07/01 – Sciences et Avenir 09/07/01 – Science Presse 09/07/01

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres