Le cancer chez les femmes enceintes : « Il y a 15 ans, on pratiquait beaucoup d’IVG ». A tort.

Publié le 22 Oct, 2018

Aurélie, 36 ans, est enceinte de six mois lorsqu’on lui découvre un cancer du sein. Mais les médecins la rassurent : « Souvent, les patientes pensent qu’elles ne peuvent pas être traitées et poursuivre leur grossesse », explique Christine Rousset-Jablonski, gynécologue au centre Léon-Bérard, à Lyon. « “En fait, si”. La radiothérapie est inconcevable, mais la chirurgie est possible et, après le premier trimestre de grossesse, la chimiothérapie aussi. “Il y a quinze ans, tout le monde était réticent, on pratiquait beaucoup d’IVG, continue le Dr Rousset-Jablonski. Avec le recul, on note que les traitements n’augmentent pas le risque pour le bébé.” » Olivier Tredan, chef du service d’oncologie du centre Léon-Bérard, à Lyon explique en effet que « le placenta est une magnifique barrière contre les produits toxiques. Le bébé naît globalement sans complications, sans anomalies et sans cancer ».

 

Comme pour Aurélie, 0,2 à 3% des cas de cancers du sein surviennent pendant la grossesse. Même si ces cas restent rares, la fréquence augmente : « Aujourd’hui, les femmes ont des enfants plus tard », continue Barbara Pistilli, « et les cancers du sein surviennent plus tôt qu’avant ». Des situations qui restent difficiles à vivre pour ces futures mères : « Elles nous confient “Je suis dans un processus de vie et je pense à la mort” », rapporte Barbara Pistilli. « Mais on les sent plus combatives. Elles supportent mieux la chimio. Scientifiquement, on ne sait pas trop pourquoi ».

Grazia (19/10/2018)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres