Le Cambodge envisage à son tour d’interdire la GPA aux étrangers

Publié le 24 Oct, 2016

Le Cambodge envisage d’interdire la « GPA commerciale », suivant l’exemple de la Thaïlande, du Népal, et de l’Inde. Le ministre de la justice a réuni la semaine dernière des membres du gouvernement, des organisations non gouvernementales et des experts juridiques pour mener à bien ce projet. Il craint que les femmes cambodgiennes vulnérables soient exploitées par des organismes sans scrupules, qui proposent leurs services aux étrangers pour 20 000 à 50 000 dollars. Une quarantaine d’agences opèrent dans ce pays, et ont vu leur activité augmenter suite aux restrictions imposées par le Népal et la Thaïlande. Un rapport devrait être présenté au gouvernement d’ici peu, pour « présenter les avantages et inconvénients de la maternité de substitution »

Bangkok post (22/10/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre : un homme mélange son sperme à celui de son père pour féconder sa femme
/ PMA-GPA

Angleterre : un homme mélange son sperme à celui de son père pour féconder sa femme

Le conseil municipal de Barnsley a demandé que soit pratiqué un test ADN pour déterminer l’identité du père biologique de ...
IVG : les conclusions d’une étude sur la télémédecine remises en cause
/ IVG-IMG

IVG : les conclusions d’une étude sur la télémédecine remises en cause

Les conclusions d'une étude selon laquelle la télémédecine pour prescrire des pilules abortives est « efficace » sont remises en ...
23_pilule_abortive
/ IVG-IMG

Pologne : le Parlement adopte une loi libéralisant l’accès à la « pilule du lendemain »

La chambre basse du Parlement polonais a adopté une loi autorisant l’accès à la « pilule du lendemain » dès ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres