L’avortement clandestin dépénalisé en Italie, mais puni d’amende

Publié le 28 Fév, 2016

Le conseil des ministres italiens « a approuvé un décret législatif dépénalisant l’avortement clandestin ». Le décret prévoit cependant une révision à la hausse des sanctions pécuniaires : l’amende auparavant fixée à 50€, serait majorée pour atteindre 5 à 10 000€. Le décret « devra être entériné par le Sénat et le Parlement italien d’ici à l’été prochain ».

 

En Italie, le recours à l’avortement clandestin serait « favorisé » du fait de nombreux médecins objecteurs de conscience. Par ailleurs, les femmes « choisissent la solution de la clandestinité » pour passer outre le délai de réflexion d’une semaine fixé par la loi. De même, elles préfèrent « se tourner vers les circuits parallèles » pour rester dans l’anonymat.

Le quotidien du médecin (26/02/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Transidentité : « au détriment de la liberté d'expression, c'est la liberté de suppression qui prévaut »
/ Genre

Transidentité : « au détriment de la liberté d’expression, c’est la liberté de suppression qui prévaut »

281 personnalités dénoncent les propos tenus lors d’une « formation aux transidentités » dans une université française ce mois-ci ...
CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?
/ Génome

CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?

La société Genus a modifié génétiquement des porcs via CRISPR pour qu’ils puissent résister au syndrome dysgénésique et respiratoire porcin ...
Diabète : des scores de risque polygénique pour en prédire l’évolution
/ Génome

Diabète : des scores de risque polygénique pour en prédire l’évolution

Dans une étude publiée dans Nature, des chercheurs ont localisé 1289 marqueurs génétiques associés au diabète de type 2, dont ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres