L’avenir prometteur des cellules de sang de cordon

Publié le 7 Sep, 2009

Le quotidien La Croix dresse le portrait du professeur Eliane Gluckman, pionnière des greffes de sang de cordon ombilical. En 1988, elle réalisait la première greffe au monde sur un patient américain atteint de l’anémie de Fanconi, une maladie génétique rare entraînant une défaillance importante de la moelle osseuse. Aujourd’hui ce patient va bien et elle a traité de nombreux autres patients. Elle préside aujourd’hui Eurocord, une association dédiée au développement international des banques de sang de cordon.

Outre les greffes, Eliane Gluckman se consacre aussi à la recherche sur les cellules souches du cordon ombilical qui sont aujourd’hui très prometteuses. «La logique voudrait que, à terme, la greffe de sang de cordon supplante la greffe de moelle osseuse, car le don de moelle est tout de même beaucoup plus lourd », explique-t-elle.

Aujourd’hui, la France est très en retard car il n’y a que 10 000 échantillons de sang de cordon alors qu’il en faudrait 50 000. « La moitié des greffes sont réalisées en France avec des importations américaines, à raison de 35 000 € le sang de cordon importé, contre 9 000 € s’il vient d’une banque nationale », déplore-t-elle.

Il existe aujourd’hui trois banques de sang de cordon en France, mais cinq autres devraient ouvrir prochainement. Enfin, l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) s’est engagée à financer Eurocord à partir de l’année prochaine.

Du 26 au 28 novembre 2009, le 2nd congrès international pour une recherche responsable sur les cellules souches adultes se tiendra à Monaco. Le professeur Eliane Gluckman, présidente du comité scientifique du congrès et les intervenants reviendront largement sur la question de la recherche sur le sang de cordon notamment.

Toutes les informations (programme, comité scientifique, orateurs, soumission d’abstracts et modalités d’inscription) concernant ce congrès se trouvent sur le site www.stemcellsmonaco2009.org.

La Croix (Marie Verdier) 08/10/09  –

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres