L’art funéraire : un nouveau marché ?

Publié le 14 Nov, 2005

Le salon du funéraire a eu lieu la semaine dernière. A ce salon les articles funéraires ont de quoi surprendre : cercueil en forme de cocon, décoré de couleurs vives avec nuages et ciel d’azur, une urne "pot-pourri", dans laquelle les pétales de fleurs voisines avec les cendres du défunt… Le créateur du cercueil cocon s’exclame : "Je trouvais que tout ce qui nous était proposé était trop triste, trop associé à la mort."

La crémation se pratique de plus en plus. Pour répondre à ce marché, des produits nouveaux sont inventés : les mini urnes, par exemple, qui permettent d’avoir son défunt autour du cou, dans une capsule pendentif en or ou en argent, ou "pour les familles recomposées quand les gens veulent se partager le défunt".

On trouve aussi le pot de fleurs composé en trois couches : les cendres du défunt sont recouvertes de compost et de graines qui donneront naissance à un arbre "pour une version contemporaine de la réincarnation" déclare l’exposant…

Libération (Ondine Millot)11/11/05

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Euthanasie : en Espagne, un projet de réforme pour inclure les maladies mentales
/ Fin de vie

Euthanasie : en Espagne, un projet de réforme pour inclure les maladies mentales

Le ministère de la santé espagnol, avec l’aide des communautés autonomes, a travaillé sur une réforme du « Manuel de ...
cellules_souches_2_-_freeimages

Cellules souches : une nouvelle technique pour réparer les lésions corporelles internes

Des scientifiques ont utilisé des protéines conçues par ordinateur pour « diriger » des cellules souches humaines et former de ...
istock-89954120
/ PMA-GPA

La GPA, un droit de l’homme ?

Un nouveau document d'orientation du FNUAP suggère que la GPA devrait être considérée comme un élément de la « planification familiale ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres