L’application Clue, alternative à la pilule et au stérilet ?

Publié le 9 Déc, 2014

Ida Tin, Allemande, a toujours “cherch[é] une application mobile pour se souvenir de l’arrivée de [ses] règles“. En 2013, elle imagine alors Clue, une application destinée à prévoir le début des menstruations et à “mieux renseigner les femmes sur le fonctionnement de leur cycle“. Pourquoi ? Parce que “beaucoup d’entre nous ignorent comment marche notre propre corps“, précise Ida Tin. “L’application a donc un objectif pédagogique“, ajoute-t-elle. 

 

Clue permet aux femmes d’intégrer de nombreuses données sur leur cycle et le tout est pris en compte par l’algorithme de l’application, “conçu en collaboration avec des médecins”. Ida Tin poursuit en précisant : “Je voulais concevoir un service  qui s’adapte aux différentes périodes de la vie, selon que l’on souhaite avoir un enfant ou au contraire éviter de tomber enceinte“.

 

Si Ida Tin tient à mentionner que Clue ne doit pas être utilisée comme moyen de contraception, elle espère qu’un jour le produit sera “suffisamment amélioré” pour “servir d’alternative à la pilule ou au stérilet“. En effet, “il existe de nombreux problème liés à nos moyens de contraception, mais je ne vois pas beaucoup de gens s’en préoccuper“, souligne Ida Tin. 

 

Clue est aujourd’hui utilisée par près de 500 000 internautes tous les mois dans 180 pays. Elle existe en français depuis début décembre. Outre la volonté de développer son application, Ida Tin envisage de lancer des partenariats avec des universités “pour participer à l’éducation sexuelle des étudiantes, ou des hôpitaux“. “Il s’agit d’un enjeux fondamental, qui concerne toute l’humanité” insiste-t-elle. 

 

Lefigaro.fr (Lucie Ronfaut) 10/12/2014

Partager cet article

Synthèses de presse

Soins palliatifs : les bénéfices des hôpitaux de jour
/ Fin de vie

Soins palliatifs : les bénéfices des hôpitaux de jour

Pour Claire Fourcade, « l’idée serait de proposer ces HDJ sur chaque territoire, afin qu’un éventail de soins soient proposés à ...
Euthanasie : vers une loi très permissive dans la capitale australienne ?
/ Fin de vie

Euthanasie : vers une loi très permissive dans la capitale australienne ?

Le Territoire de la capitale australienne a ouvert « une consultation publique sur les lois relatives à l'aide volontaire à mourir ...
01_don_dorganes
/ Don d'organes

Greffes d’organes : un niveau insuffisant selon l’ABM

Alors que près de 6.000 transplantations ont été enregistrées en 2019, la crise du Covid a entraîné une baisse du ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres