Lancement du dispositif Cristal pour sécuriser et développer les greffes d’organes

Publié le 12 Juin, 2016

La DGOS[1] et l’Agence de Biomédecine ont annoncé le 9 juin le lancement du programme « Cristal Image », qui permettra le partage de données entre les sites de prélèvement et les équipes de greffe dans l’objectif d’ « améliorer l’évaluation à distance des organes à prélever afin de choisir le greffon le plus adapté au patient receveur ».

 

En plus des données médicales habituelles, les professionnels disposeront d’images des organes à prélever de manière « anonyme et sécurisées ». Le dispositif technique Cristal existe depuis plus de dix ans. La nouveauté réside dans une « passerelle informatique qui fera le lien entre la plateforme centrale de stockage et de partage des images située à l’ABM et le système d’information de l’hôpital ».

 

118 hôpitaux sont déjà équipés pour cet échange d’images, 100 autres doivent l’acquérir durant les prochains mois. « Afin de maintenir l’équité du processus d’attribution des greffons, le programme ne commencera que lorsque tous les hôpitaux greffant le même organe seront équipés. »

 

Ce nouveau dispositif devrait « rendre possible une nouvelle organisation du prélèvement fondée sur le principe de séparation de la fonction de prélèvement de celle de la greffe ». La DGOS veut aussi réduire les risques de pertes de greffons : la transmission d’image « rendrait éligibles à la transplantation davantage d’organes, favorisant, ainsi, le développement de la greffe ».

 

 

[1] Direction Générale de l’Offre de Soin.

 

Hospimedia (10/06/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines
/ PMA-GPA

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines

Juristes pour l’enfance demande un décret ordonnant la destruction des stocks de gamètes recueillis avant la loi de bioéthique de ...
Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »
/ Fin de vie

Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »

Le Dr Pascale Favre analyse le « modèle » belge régulièrement mis en avant dans le débat sur la fin ...
Canada : un projet de loi pour retarder d'un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales
/ Fin de vie

Canada : un projet de loi pour retarder d’un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales

Jeudi, le ministre de la Justice a déposé un projet de loi visant à retarder d'un an l’élargissement de l'"aide ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres