‘L’amour de synthèse »

Publié le : 29 mai 2002

Rappelez-vous ce couple de femmes homosexuelles sourdes qui, par l’entremise d’un ami sourd, ont eu un enfant qu’elles voulaient sourd.

A partir de ce fait, l’écrivain, Yves Barnabeu, mène une réflexion sur le don de la vie, le droit à la vie et les techniques de procréation. Il rappelle que « la vie qui a force d’espérance ne peut être réduite à un strict projet technique« .

 

« C’est au nom des droits de l’enfant, que le droit à l’enfant doit être remis en question. Le droit à la vie, ce n’est pas celui des géniteurs d’avoir des enfants dans n’importe quelle condition et de plus conformes à leur désir« .

<p>La Croix 29/05/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres