L’Allemagne protège ses embryons

Publié le 1 Juin, 2001

Le Parlement allemand a commencé hier un long débat sur la protection à accorder aux embryons. Ce débat d’exception a été ravivé par la décision il y a quelques jours de la société de recherche DFG de soutenir «  l’importation de cellules souches d’embryons humains. » 

Le statut de l’embryon est régi en Allemagne par la loi de 1990 de protection de l’embryon, qui définit la fructification de l’ovule comme le début de la vie humaine. La Constitution fondée sur « l’inviolabilité de l’être humain » interdit la recherche sur l’embryon  et l’extraction de cellules souches qui provoquerait sa mort. Personne aujourd’hui ne propose en Allemagne de développer le clonage pour cultiver des cellules souches.

Mais il y a une faille juridique qui permet aux chercheurs allemands d’entreprendre des expériences sur des cellules « qui ont été extraites en toute légalité à l’étranger ». Comment résoudre cette apparente contradiction : des embryons allemands mieux protégés que des embryons importés ? Le Parlement allemand devra trancher.

La Croix 1/06/01 – Libération 06/06/01

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres