L’Allemagne et les cellules souches embryonnaires

Publié le 31 Jan, 2002

Les députés allemands ont opté pour un vote de compromis à 340 voix sur 617 exprimées. Tout en maintenant le “principe sacré” en Allemagne de “l’interdiction de tuer les embryons pour la recherche“, les députés ont voté l’autorisation d’importer des cellules souches embryonnaires telles qu’il en existe aujourd’hui aux Etats-Unis, en Suède, en Inde et en Australie à condition qu’elles aient été produites avant ce vote. Pour le chancelier Gerhard Schröder, partisan de ce compromis, il fallait “ rendre possible dans les laboratoires allemands des recherches qui sont déjà permises aux Etats-Unis, en Israël, en Australie et dans de plus en plus de pays européens “.

 

En désaccord, le député social démocrate Wolfgang Wodarg estime que ” beaucoup de gens qui ne se sentent pas représentés dans leur pays comptent sur l’Allemagne comme une référence en Europe “. ” Les allemands ne veulent pas se salir les mains, tout en profitant des recherches effectuées ailleurs ” regrette-t-il.

Libération (Lorraine Millot) 31/01/02 – Le Temps (François Modoux) 31/01/02

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres