La vitamine B9 pour prévenir des malformations

Publié le 4 Août, 2003

Des scientifiques américains ont établi chez des rats une corrélation entre l’alimentation de la femelle enceinte et le développement de l’embryon. L’expérience a été menée sur des souris obèses au poil jaune (du à une modification génétique) qui ont donné naissance à des souriceaux normaux au pelage marron.

 

Pour cela les femelles ont reçu un cocktail de vitamines notamment B12 et B9 qui ont réduit au silence le gène modifié des souris sans modifier sa séquence. Ces résultats publiés dans la revue Molecular and Cellular Biology d’Août 2003 sont particulièrement intéressants pour l’étude de l’expression des gènes et le rôle de la méthylation de l’ADN.

Sciences et avenir (Cécile Dumas) 04/08/03

Partager cet article

Synthèses de presse

Dons d’organes : une liste prioritaire pour les proches des donneurs chinois
/ Don d'organes

Dons d’organes : une liste prioritaire pour les proches des donneurs chinois

La politique chinoise de dons d’organes permet aux proches des donneurs d’être placés sur une liste d’attente prioritaire.  ...
24bis_culture_cellules_souches

Maladie de Parkinson : vers un traitement à partir de CSEh ?

Des chercheurs ont développé un traitement mettant en œuvre des cellules souches embryonnaires humaines. Un essai clinique est prévu l'année ...
USA : une hausse du nombre d’avortements en 2020
/ IVG-IMG

USA : une hausse du nombre d’avortements en 2020

Selon les derniers chiffres de l’Institut Guttmacher, le nombre d’avortements a augmenté d’environ 1% en 2020 aux Etats-Unis ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres