La thérapie génique ouvre t-elle des perspectives pour le cancer du sein ?

Publié le 6 Juin, 2001

Le Dr Odile Cohen-Haguenauer, médecin à l’hôpital Saint Louis envisage dans un livre récent auquel elle a collaboré 3 pistes de traitement du cancer du sein par le biais de la thérapie génique. La première application serait prospective en traitant les personnes porteuses d’une anomalie génétique identifiée.

Les deux autres pistes sont thérapeutiques et post chirurgicales en traitant les tumeurs qu’elles soient solides ou à l’état de micrométastases. Dans ce cas plusieurs méthodes pourraient être envisagées comme l’ implantation de cellules secrétant des gènes médicamenteux au niveau de la tumeur ou l’introduction de gènes dans les cellules tumorales pour en modifier le métabolisme.

D’autres applications comme la manipulation de cellules souches dont le but serait de faciliter les traitements classiques ou enfin la vaccination génétique, sont également à l’étude.  A l’heure actuelle cependant, il n’existe aucune application pratique de ces méthodes. Cependant un nouveau médicament destiné à améliorer le ciblage de la tumeur ouvre des perspectives intéressantes de développement de la thérapie génique.

Quotidien du médecin 06/06/01

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres