La Thaïlande veut interdire les mères porteuses

Publié le 20 Fév, 2015

Le Parlement thaïlandais a adopté en première lecture un projet de loi visant à interdire le recours à une mère porteuse, une pratique commerciale qui s’est développée ces dernières années dans le pays, en mettant à profit un “flou juridique”.

Le projet de loi, qui prévoit notamment de punir d’un maximum de 10 ans de prison toute personne qui tirerait des bénéfices d’une gestation pour autrui, a été adopté jeudi quasiment à l’unanimité. (Cf. Synthèse de presse Génèthique du 20 février 2015)

Selon le Conseil médical de Thaïlande, plus de cent établissements privés seraient spécialisés dans l’aide à la procréation, y compris via des mères porteuses. Ce commerce génèrerait plusieurs centaines de bébés par an. La junte a promis d’étudier au cas par cas les dossiers des centaines de bébés qui seraient retenus en Thaïlande avec leurs parents biologiques. (Cf. Synthèse de presse Génèthique du 14 janvier 2015)

Source : dépêche AFP 20.02.2015

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres