La « Star de la Silicon Valley » s’inquiète pour son avenir

Publié le : 3 février 2017

La municipalité de San Francisco s’inquiète pour son avenir. Un rapport du Planning Départment de la municipalité montre que « parmi les 12 plus grandes métropoles américaines », elle compte « le moins de ménage avec enfants : 18% contre 33% à Los Angeles et 30% à New York ». Et la « Star de la Silicon Valley » s’inquiète pour son avenir. Si des mesures ont été prises pour se montrer accueillantes aux familles, les quarante dernières années ont manifestement promu des politiques contraires.

 

Dans la « Ville phare des homosexuels », la génération des 25 à 40 ans vient là « pour imaginer les robots de demain plutôt que pour créer une famille. (…) C’est ainsi que la génération en âge d’avoir des enfants a été placée devant le choix : ou bien on reste dans nos labos mais sans enfants, ou bien on va ailleurs… Sauf que les robots ne font pas d’enfants ». « Ce qui se passe à San Francisco n’est qu’un précipité, une anticipation des tendances démographiques occidentales ».

<p>Figaro magazine, François d'Orcival (03/02/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres