La SFAP prend position sur la loi Claeys-Leonetti

Publié le 1 Mai, 2016

Le Conseil d’Administration de la SFAP[1] a fait connaitre sa position sur la loi Claeys Leonetti sur la fin de vie : selon la SFAP, la loi promulguée le 2 févier 2016 (cf. Les députés et les sénateurs adoptent définitivement la loi fin de vie et font entrer dans le droit “la logique euthanasique”) « respecte les engagements fondamentaux » tels que le soulagement de la douleur dans une approche globale de la personne malade, et le refus de l’euthanasie et du suicide assisté.

 

La SFAP s’engage néanmoins à poursuivre la réflexion sur « les points complexes du texte » : directives anticipées, souffrance réfractaire et sédation, développement des soins palliatifs à domicile. Elle a notamment constitué un groupe de travail pour « actualiser et préciser les recommandations de bonnes pratiques de la sédation élaborées en 2009 », qui portera « une attention toute particulière à la sédation profonde et continue destinée à provoquer une altération de la conscience maintenue jusqu’au décès ».

 

La SFAP souhaite aussi « faire connaitre la loi », développer la médecine palliative et la recherche et diffuser la culture palliative. Elle veillera à la mise en œuvre du plan de développement des soins palliatifs qui accompagne le texte de loi.

 

[1] Société Française d’Accompagnement et de soins Palliatifs.

 

SFAP (29/04/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...
Ecosse : une "femme transgenre" n’ira pas dans une prison pour femmes
/ Genre

Ecosse : une “femme transgenre” n’ira pas dans une prison pour femmes

Condamnée pour le viol de deux femmes en 2016 et 2019, Isla Bryson, une femme transgenre, devra purger sa peine ...
artificial-intelligence-2167835_1920
/ E-santé, Transhumanisme

ChatGPT : « Toutes les frayeurs de remplacement de l’homme par la machine ressurgissent »

Le succès de ChatGPT relance le débat sur les dangers de l’intelligence artificielle. Une « réflexion prospective » doit être menée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres