La reproduction assistée cause d’une plus grande fragilité gémellaire

Publié le 29 Juin, 2009

A Subiaco, l’équipe australienne du Dr Hansen, de l’Institut de recherche sur la santé infantile, a montré que les jumeaux conçus par PMA sont plus fragiles que ceux qui naissent après une conception naturelle.

L’étude des naissances gémellaires d’Australie, entre 1994 et 2000 montre que les jumeaux issus de technologies de reproduction assistée (TRA) sont tous de faux jumeaux. Ils ont deux fois plus de risques de naissance prématurée et de décès que les faux jumeaux qui naissent d’une conception naturelle, soit autant de risques que les vrais jumeaux. Ils sont hospitalisés plus longtemps après leur naissance, et ont quatre fois plus de risques d’être admis en soins intensifs néonataux. Ils subissent presque tous une hospitalisation dans les trois premières années de leur vie.

Maxi Sciences 27/06/09

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres