La reproduction assistée cause d’une plus grande fragilité gémellaire

Publié le : 29 juin 2009

A Subiaco, l’équipe australienne du Dr Hansen, de l’Institut de recherche sur la santé infantile, a montré que les jumeaux conçus par PMA sont plus fragiles que ceux qui naissent après une conception naturelle.

L’étude des naissances gémellaires d’Australie, entre 1994 et 2000 montre que les jumeaux issus de technologies de reproduction assistée (TRA) sont tous de faux jumeaux. Ils ont deux fois plus de risques de naissance prématurée et de décès que les faux jumeaux qui naissent d’une conception naturelle, soit autant de risques que les vrais jumeaux. Ils sont hospitalisés plus longtemps après leur naissance, et ont quatre fois plus de risques d’être admis en soins intensifs néonataux. Ils subissent presque tous une hospitalisation dans les trois premières années de leur vie.

Maxi Sciences 27/06/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres