La potentialité des cellules souches adultes

Publié le 25 Août, 2003

Catherine Verfaillie de l’université du Minnesota avait mis en évidence en 2002 la potentialité formidable des cellules souches adultes. Aujourd’hui, elle vient de découvrir que des cellules souches adultes tirées de la moelle osseuse peuvent se différencier en cellules du cerveau moyen. Cette découverte, publiée dans le journal “Proceedings of the National Academy of sciences”, pourrait permettre de soigner des patients atteints de la maladie de Parkinson et d’autres maladies du système nerveux.

Pour C. Verfaillie, les cellules souches adultes ont les mêmes capacités de différenciation que les cellules souches embryonnaires.

Consultez les conclusions des travaux de Catherine Verfaillie sur les cellules souches adultes paru en juin 2002

Gènéthique

Partager cet article

Synthèses de presse

Des plantes génétiquement modifiées pour produire de la cocaïne
/ OGM

Des plantes génétiquement modifiées pour produire de la cocaïne

Une équipe de Chine a modifié génétiquement une plante « apparentée au tabac » pour produire de la cocaïne dans ses feuilles ...
pixabay_-pregnant-1245703_640
/ Génome

Epigénétique : « Ce que nous vivons au cours de ces neuf premiers mois peut nous affecter toute notre vie »

Une étude a constaté des modifications dans l’épigénome des cellules de personnes conçues entre 1929 et 1939, signe d’un « vieillissement ...
Suisse : le Valais adopte d’une loi sur le suicide assisté en institution
/ Fin de vie

Suisse : le Valais adopte d’une loi sur le suicide assisté en institution

Une loi « sur les soins palliatifs et l’encadrement de la pratique de l’assistance au suicide en institution » a été adoptée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres