La potentialité des cellules souches adultes

Publié le 25 Août, 2003

Catherine Verfaillie de l’université du Minnesota avait mis en évidence en 2002 la potentialité formidable des cellules souches adultes. Aujourd’hui, elle vient de découvrir que des cellules souches adultes tirées de la moelle osseuse peuvent se différencier en cellules du cerveau moyen. Cette découverte, publiée dans le journal “Proceedings of the National Academy of sciences”, pourrait permettre de soigner des patients atteints de la maladie de Parkinson et d’autres maladies du système nerveux.

Pour C. Verfaillie, les cellules souches adultes ont les mêmes capacités de différenciation que les cellules souches embryonnaires.

Consultez les conclusions des travaux de Catherine Verfaillie sur les cellules souches adultes paru en juin 2002

Gènéthique

Partager cet article

Synthèses de presse

Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin
/ Genre

Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin

L'algorithme peut reconnaître, dans plus de 90% des cas, si les IRM sont celles d'un « biologiquement masculin ou féminin ...
Suicide assisté : des projets de loi dans l’Illinois et en Pennsylvanie
/ Fin de vie

Suicide assisté : des projets de loi dans l’Illinois et en Pennsylvanie

Aux Etats-Unis, les législateurs de l’Illinois et de Pennsylvanie envisagent d'adopter une loi sur le suicide assisté ...
Angleterre : un homme mélange son sperme à celui de son père pour féconder sa femme
/ PMA-GPA

Angleterre : un homme mélange son sperme à celui de son père pour féconder sa femme

Le conseil municipal de Barnsley a demandé que soit pratiqué un test ADN pour déterminer l’identité du père biologique de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres