La loi sur l’avortement a 30 ans

Publié le : 16 novembre 2004

Le Monde revient sur les 30 ans de la loi Veil sur l’interruption volontaire de grossesse en reprenant les grandes lignes du débat parlementaire qui s’est tenu du 26 au 30 novembre 1974.
Au cours des 25 heures de séance, 74 orateurs ont débattu autour du projet de loi présenté par Simone Veil, alors ministre de la santé.
Jean Foyer, à l’époque président UDR de la commission des lois (ndlr : majorité parlementaire) s’exprimait ainsi : « le temps n’est pas loin où nous verrons en France ces avortoirs, ces abattoirs où s’entassent les cadavres de petits hommes ». Le député UDR Hector Rolland évoquait « le choix (…) d’un génocide ». Quant au député UDR Bernard Pons, il invitait ses collègues médecins à voter pour l’avortement.
Dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 novembre 1974, le projet est adopté à 284 voix contre 189 par les voix de la gauche, les 2/3 de la majorité l’ayant rejeté. Pour le Monde, Simone Veil arrachait alors « la victoire des femmes à l’Assemblée »…

Le Monde (Jean-Baptiste de Montvalon) 16/11/04 - Libération (Jean-Pierre Thibaudat) 26/11/04 - Le Quotidien du Médecin (Christian Delahaye) 29/11/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres