La justice administrative vers le maintien en vie de Vincent Lambert

Publié le : 30 septembre 2015

Le tribunal administratif de Chalons-en-Champagne a repris le flambeau de la bataille judiciaire qui fait rage autour de Vincent Lambert.

Le tribunal avait été saisi début septembre par François Lambert (cf. Gènéthique des 9 et 11 septembre 2015), un demi-neveu de Vincent Lambert, afin de faire appliquer la décision d’arrêt des soins (hydratation et alimentation du patient) comme requis par les arrêts du Conseil d’Etat de juin 2014 (cf. Gènéthique du 25 juin 2014) et de la CEDH de juin 2015 (cf. Gèénthique du 8 juin 2015).

 

A l’issue de l’audience, le rapporteur public a recommandé aux juges de rejeter la demande de François Lambert. Il a estimé que les médecins du CHU de Reims, en vertu de leur « indépendance professionnelle », étaient en droit de maintenir Vincent Lambert en vie malgré les différentes décisions de justices déjà rendue. 

 

Le tribunal administratif a annoncé qu’il mettait le jugement en délibéré le 9 octobre prochain.

 

<p>Le Figaro (29/09/2015) - L'Express (29/09/2015)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres