La Haute Cour d’Australie reconnait l’autorité parentale d’un donneur de sperme

Publié le 19 Juin, 2019

En Australie, la justice a reconnu l’autorité parentale à un homme qui avait accepté de donner son sperme en 2006 à une amie homosexuelle, vivant en couple avec une autre femme. La Haute cour, plus haute juridiction australienne, a estimé que l’homme, bien que ne vivant pas avec sa fille, avait «  joué un rôle dans le soutien financier, la santé, l’éducation et le bien-être général de l’enfant ».

 

L’homme s’est tourné vers la justice en 2015, quand les deux femmes ont « émis le souhait de partir s’installer avec l’enfant en Nouvelle-Zélande ». La Haute Cour a estimé que « le père devait avoir son mot à dire sur le départ d’Australie de la fille » : son nom apparait sur le certificat de naissance et il a développé « une relation ‘extrêmement proche’ avec l’enfant ».

 

La décision de première instance, défavorable au père, a été invalidée par la Cour qui a de plus « estimé que la fille devait demeurer en Australie afin que ce dernier puisse exercer un droit de visite ».

Afp (19/06/2019)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres