La GPA, nouvelle forme d’esclavage dénoncée par la Manif pour tous

Publié le : 10 mai 2016

A l’occasion de la journée de commémoration de l’abolition de l’esclavage, ce 10 mai, La Manif Pour Tous se mobilise pour alerter sur le « scandale de la GPA ». Un sondage exclusif Opinion Way réalisé du 3 au 5 mai sur les raisons de l’opposition à la GPA révèle que « 6 français sur 10 considèrent que le recours à une mère porteuse risque d’avoir des conséquences psychologiques négatives pour la mère ». Pour Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif Pour Tous, « le fait de sentir un enfant en son sein, de vivre avec lui nuit et jour pendant des mois, puis de supporter l’épreuve de l’accouchement et ses suites pour, au final, être séparé définitivement de lui, est tout simplement inhumain ».

 

Cette « journée d’alerte sur le scandale de la GPA » veut montrer qu’avec cette pratique « les femmes sont réduites à leur utérus, traitées comme un moyen pour obtenir d’elles ce que l’on veut ». La GPA est « contraire à l’intérêt supérieur de l’enfant » et « doit cesser partout dans le monde ».

 

Note de Gènéthique: #JeVousFaisUneLettre : Une campagne virale contre la GPA

<p>La Manif Pour Tous (10/05/2016)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres