La France ouvre sa première crèche qui nie la différence entre filles et garçons

Publié le 7 Mar, 2013

 Après la Suède, pays qui a largement développé les crèches “qui traite de façon indifférenciée les garçons et les filles“, c’est au tour de la France dont la première crèche basée sur ce modèle a été ouverte à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis. Par l’ouverture de la crèche Bourdarias, “l’objectif assumé” du gouvernement est de “lutter contre les préjugés ‘sexistes’ dans l’éducation pour promouvoir l’égalité homme/femme. En cause, selon [la ministre du Droit des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, et la ministre déléguée à la famille, Dominique Bertinotti] la liberté des enfants, qui serait contrainte par les modèles culturels basés sur la différenciation des sexes“. Par conséquent, il n’est “plus question […] de proposer des jeux de filles aux petites filles et des jeux de garçons aux petits garçons“. 

 

Dominique Bertinotti souhaiterait également “faire évoluer la formation de tous les professionnels de la petite enfance pour les sensibiliser à la question et se réjouit d’ores et déjà des initiatives visant à promouvoir l’indifférenciation des pratiques“. 
La journaliste explique que “depuis avril 2009, les équipes de la crèche Bourdarias, formées avec un spécialiste suédois, pratiquent cette pédagogie abusivement nommée ‘active égalitaire’ “. Par conséquent, les petites filles ne sont pas encouragées à jouer à la poupée et les petits garçons au bricolage, “on préfère plutôt encourager les pratiques inverses, quitte à pousser les enfants à aller contre leurs envies“. Ainsi, “quand les petites filles se rêvent en princesse“, le personnel explique qu’ils essayent “d’ouvrir l’horizon de la princesse en lui proposant du bricolage, mais sans l’empêcher de jouer à la princesse“. Pour la pédopsychiatre Stéphane  Clerget, “il faut proposer à chaque enfant d’être garçon ou fille à sa manière, sans nier la différence des sexes comme le font des partisans de la théorie du gender”. Mais la journaliste précise que “c’est pourtant bien la théorie du ‘genre’ qui est à l’oeuvre ici. Abusivement qualifiée de théorie, puisqu’elle n’aide en rien à penser le réel, mais à le contredire“. Selon elle, “la crèche Bourdarias s’inscrit […] bien dans un projet global du gouvernement à agir sur les modèles éducatifs pour promouvoir dès le berceau l’indifférenciation des sexes“. 

 Famille Chrétienne (Anne Gavini) 09/03/2013

Partager cet article

Synthèses de presse

04_genome
/ Génome

Génome : découverte d’une nouvelle maladie génétique affectant le cerveau

Selon des chercheurs, le gène GRIA1 est à l’origine d’une maladie génétique provoquant un « développement anormal du cerveau » ...
Israël réforme l’accès à l’avortement
/ IVG-IMG

Israël réforme l’accès à l’avortement

En Israël, l’avortement est encadré par des procédures mises en place dans les années 70. Le Parlement a approuvé une ...
justice3
/ IVG-IMG

Avortement aux Etats-Unis : la bataille judiciaire est lancée

« Les lois qui sont maintenant en place ont été adoptées par le peuple », rappelle le procureur général de Louisiane ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres