La fondation Bill Gates poursuit son engagement dans les technologies contraceptives

Publié le 21 Juin, 2015

La fondation Bill Gates a fait don d’une subvention de 5 millions de dollars à un centre de recherche de l’Oregon afin de créer une pilule contraceptive unique qui serait à la base d’une nouvelle méthode contraceptive « à la fois sûre et longue dans le temps ». 

 

Cette pilule s’adresserait notamment aux « femmes qui ont déjà assez d’enfants où qui ne désirent pas en avoir » et permettrait « d’en finir avec la pilule journalière, les préservatifs et les changements réguliers d’implants ». « Notre but est très simple : faire de chaque grossesse un événement prévu et voulu » a déclaré le gynécologue Jeffrey Jensen, chef du département de recherche à l’Oregon Health and Science University.

 

La fondation Bill Gates subventionne également à hauteur de 6,7 millions de dollars un projet de développement de micro-implants permettant de « délivrer ou non la substance contraceptive en temps voulu et qui pourrait durer jusqu’à 16 ans » (cf. Synthèse Gènétique du 11 juillet 2014).

 

La puce fonctionne en injectant chaque jour 30 microgrammes d’une substance hormonale dans le flux sanguin grâce à une minuscule charge électrique. « L’avantage de cette solution comparée à une solution définitive est que la contraception peut être arrêtée à tout moment » explique Robert Farra, président de MicrosoftCHIPS et chercheur au MIT. Il précise que « la possibilité d’activer ou non la puce permet une certaine flexibilité pour ceux qui veulent planifier leur famille ».

 

A ce jour, la phase de test de cette technologie a déjà commencé, et la puce devrait être mise sur le marché dés 2018.

 

Toolito (Eric Gerardin) 19/06/2015

Partager cet article

Synthèses de presse

Transidentité : « au détriment de la liberté d'expression, c'est la liberté de suppression qui prévaut »
/ Genre

Transidentité : « au détriment de la liberté d’expression, c’est la liberté de suppression qui prévaut »

281 personnalités dénoncent les propos tenus lors d’une « formation aux transidentités » dans une université française ce mois-ci ...
CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?
/ Génome

CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?

La société Genus a modifié génétiquement des porcs via CRISPR pour qu’ils puissent résister au syndrome dysgénésique et respiratoire porcin ...
Diabète : des scores de risque polygénique pour en prédire l’évolution
/ Génome

Diabète : des scores de risque polygénique pour en prédire l’évolution

Dans une étude publiée dans Nature, des chercheurs ont localisé 1289 marqueurs génétiques associés au diabète de type 2, dont ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres