La diversité des génomes

Publié le : 3 juin 2002

Il y a deux ans, on découvrait que notre corps était composé de 35000 gènes, soit à peine plus que la souris. Par ailleurs, nous possédons 23 paires de chromosomes, alors que la brebis en a 27 et le chevreuil 3 !

Les génomes sont donc de toute taille et varient énormément d’un être vivant à l’autre même chez des races très proches. Il existe dans notre bagage génétique des éléments mobiles appelés transposons. Ce sont des gènes qui portent en eux des instructions pour leur propre suppression, duplication ou insertion dans le génome.

 

Or, il semble qu’à certaines époques au cours des trois derniers milliards d’années, l’activité des transposons ait été plus violente : c’est ce qui a provoqué l’expansion de certains chromosomes. La plupart de nos chromosomes gardent, aujourd’hui encore, les traces de ces transposons.

Des chercheurs tentent de relier l’évolution du génome à l’évolution en général pour comprendre comment se sont établies ces différences de structure.

<p>Science-Presse 30/05/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres