La Cour suprême d’Alaska autorise les mineures à avorter sans le consentement de leurs parents

Publié le 24 Juil, 2016

Vendredi 22 juin, après des années de protestations et de débats, la Cour Suprême d’Alaska a déclaré inconstitutionnelle, à 4 voix contre 1, la loi obligeant toutes les jeunes filles mineures désirant avorter à demander l’autorisation préalable à leurs parents. Les adolescentes de moins de 18 ans souhaitant avorter sans en parler à leurs parents, devaient saisir la justice pour obtenir l’accord d’un juge. Celles qui étaient victimes d’inceste pouvaient avorter sans l’accord de leurs parents, en fournissant une lettre certifiée expliquant les abus sexuels dont elles avaient été victimes, signée par elles-mêmes et un témoin auquel elles se seraient confiées. 

Cette loi avait été votée en 2010.

Au féminin (Dounia Malki) 24/07/2016, Reuters (Eric M. Johnson) 23/07/2016

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines
/ PMA-GPA

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines

Juristes pour l’enfance demande un décret ordonnant la destruction des stocks de gamètes recueillis avant la loi de bioéthique de ...
Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »
/ Fin de vie

Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »

Le Dr Pascale Favre analyse le « modèle » belge régulièrement mis en avant dans le débat sur la fin ...
Canada : un projet de loi pour retarder d'un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales
/ Fin de vie

Canada : un projet de loi pour retarder d’un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales

Jeudi, le ministre de la Justice a déposé un projet de loi visant à retarder d'un an l’élargissement de l'"aide ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres