La Corée autorise un protocole de recherche utilisant des cellules souches embryonnaire humaines

Publié le 10 Juil, 2016

Le ministère de la santé de Corée du Sud a autorisé une équipe de recherche de l’Université CHA à utiliser des cellules souches embryonnaires humaines pour ses recherches. L’équipe, dirigée par le professeur Lee Dong-Ryul, en avait fait la demande il y a sept ans. Le gouvernement a donné cette autorisation « à condition que l’Université respecte des normes éthiques élevées », c’est-à-dire à condition qu’elle se conforme à la règlementation sur la collecte des embryons et limite leur utilisation « à des fins cliniques ». Un comité d’éthique de l’Etat surveillera de près l’avancée des recherches et veillera au respect de l’interdiction de clonage.

 

L’équipe utilisera 600 embryons dans les cinq prochaines années, « dans le but de développer des traitements pour les maladies rares ». Toutefois, « des inquiétudes subsistent sur les effets secondaires des cellules souches embryonnaires », a déclaré Lee Dong-Wook du ministère de la Santé.

The Korea Herald (11/07/2016)

Korea approves CHA University’s embryonic stem cell research

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres