La conférence ”Women Deliver”

Publié le 24 Oct, 2007

Pour les organisations humanitaires engagées dans la promotion de la femme, de la famille et de la vie, la conférence internationale "Women deliver" organisée du 18 au 20 octobre dernier à Londres a été un échec. Dans une lettre envoyée au Comité organisateur, 14 associations, dont la Fédération internationale des médecins catholiques (FIAMC), ont dénoncé cette conférence qui réunissait plus de 1800 personnes.

"Les délégués étaient invités à participer à une conférence générale sur les causes, la prévention et le traitement des complications de la grossesse et de l’accouchement qui entraînent le décès de nombreuses mères, surtout dans les pays en voie de développement, et à considérer des solutions efficaces" expliquent-ils. Cependant, la promotion de l’idéologie et de la pratique de l’avortement ont occupé la plus grande partie de la conférence occultant "les réels besoins de santé des femmes et des enfants".

Les signataires de la lettre rappellent que des rapports de l’ONU comme The World’s Women 2005 : Progress in Statistics ont "conclu que des données précises relatives à la question de la mortalité maternelle, y compris l’avortement, n’étaient pas disponibles, surtout pour le monde en voie de développement. Par conséquent, la présentation de données non vérifiées et peu fiables sur les avortements illégaux, comme un fait, ne peut être interprétée que comme une tentative délibérée de tromper les participants et la communauté internationale".

La lettre dénonce aussi que certains membres du comité organisateur "qui ont des intérêts financiers dans la mise à disposition de l’avortement, ont utilisé la conférence pour promouvoir un programme d’action personnel visant à promouvoir l’avortement dans les pays en voie de développement".

Cette conférence était à l’initiative de Deliver Now for Women & Children, un mouvement créé par une coalition mondiale de gouvernements et d’associations en septembre dernier. Cette initiative a été prise à la suite de la mise en garde de l’ONU sur le retard pris dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) relatifs à la réduction de la mortalité maternelle et de l’enfant d’ici 2015.

Zenit 23/10/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Euthanasie : en Espagne, un projet de réforme pour inclure les maladies mentales
/ Fin de vie

Euthanasie : en Espagne, un projet de réforme pour inclure les maladies mentales

Le ministère de la santé espagnol, avec l’aide des communautés autonomes, a travaillé sur une réforme du « Manuel de ...
cellules_souches_2_-_freeimages

Cellules souches : une nouvelle technique pour réparer les lésions corporelles internes

Des scientifiques ont utilisé des protéines conçues par ordinateur pour « diriger » des cellules souches humaines et former de ...
istock-89954120
/ PMA-GPA

La GPA, un droit de l’homme ?

Un nouveau document d'orientation du FNUAP suggère que la GPA devrait être considérée comme un élément de la « planification familiale ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres