La Chine construit le plus grand centre de clonage commercial d’animaux

Publié le 23 Nov, 2015

La Chine envisage de construire « le plus grand centre de clonage commercial d’animaux au monde à Tianjin ». Un accord a été signé le 22 novembre entre la zone de développement économique et technologique de Tianjin (ZDETT) et la société SINICA, filiale de Boyalife Group « spécialiste des cellules souches et de la médecine régénérative», parrainé par le gouvernement. SINICA veut ainsi « accélérer l’intégration de la technologie du clonage dans l’industrie moderne de l’élevage en améliorant les races des animaux tout en renforçant leurs capacités à résister aux maladie ».

 

Ce nouveau centre dispose d’un investissement de 200 millions de yuans (30 millions d’euros). La construction des bâtiments est déjà en cours, et le début des opérations est prévu « au premier semestre 2016 ». Xu Xiaochun, président du conseil d’administration de Boyalife Group, a déclaré que le centre « devrait commencer par produire 100 000 embryons de bovins par an, avant d’atteindre une production d’un million ».  Les scientifiques cloneront des « chiens renifleurs et domestiques, des bovins de boucherie et des chevaux de course». Outre le laboratoire et le centre d’animaux clonés, il est également prévu « une banque de gènes et un musée ».

 

CRJ Online (23/11/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres