La bio-informatique au secours de la recherche sur le vivant

Publié le : 5 mars 2003

Afin de mieux comprendre le vivant, les scientifiques cherchent à attribuer une fonction biologique aux gènes via les protéines qu’ils codent. L’une des méthode consiste à comparer deux à deux les protéines de différents organismes ce qui nécessite des milliards de calculs.

Un puissant moteur de recherche vient d’être mis au point grâce aux programmes Teraprot et Décrypton développés au Génopole d’Evry à l’aide de moyens informatiques très puissants. Cette base de données permettra de comparer deux à deux des milliers de séquences protéiques en un temps record. La masse de données à la disposition des biologistes doublant tous les 7 mois, le programme sera reconduit deux fois par an.

Le Figaro (Cyrille Vanlerberghe) 03/03/03 - Le Quotidien du Médecin (Elodie Biet) 04/03/03 - Le Monde (Stéphane Foucart) 05/03/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres