Kosovo : scandale d’un trafic d’organes

Publié le 16 Déc, 2010

Un rapport du Conseil de l’Europe rendu public le 15 décembre 2010 à Strasbourg révèle que des dirigeants de l’Armée de libération du Kosovo (UCK) ont développé un trafic d’organes prélevés sur des prisonniers serbes en 1999 et 2000. Rédigé par le sénateur suisse Dick Marty à la demande de la commission des affaires juridiques et des Droits de l’Homme de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, le rapport signale que de nombreux indices confirment que "des organes auraient été prélevés dans une clinique, près de Fushë-Krujë, pour les transporter à l’étranger à des fins de transplantation. […] cette activité criminelle, qui s’est développée en profitant du chaos régnant dans la région et grâce à l’initiative de certains chefs des milices de l’UCK liés au crime organisé, s’est poursuivie, bien que sous d’autres formes, jusqu’à nos jours." Des témoignages recueillis précisent que les prisonniers étaient tués d’une balle dans la tête puis "opérés pour qu’un ou plusieurs organes leur soient prélevés". Il s’agissait notamment de prélèvements de reins vendus à des cliniques privées étrangères.

Parmi les responsables accusés se trouvent Hashim Thaçi, récemment élu premier ministre du Kosovo le 12 décembre 2010. Il est mis en cause comme ayant participé à ce trafic organisé, soit directement, soit en protégeant les acteurs de ce trafic. Shaip Muja, chirurgien de formation et actuel conseiller politique en charge de la santé auprès du cabinet du premier ministre Hashim Thaçi est aussi suspecté d’avoir été membre de ce réseau criminel.

C’est en 2008 que Carla del Ponte, procureur du tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie entre 1999 et 2008, avait publié un livre témoignage dans lequel elle mettait en accusation les responsables de l’UCK pour avoir organisé ce trafic d’organes humains.

Le Figaro.fr (Thomas Vampouille) 15/12/10 – Le Monde (Marion Van Renterghem) 16/12/10

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres