Japon : un centre spécialisé dans les cellules souches iPS

Publié le 2 Déc, 2011

Fin novembre 2011, le Pr Yamanaka, scientifique de l’université de Kyoto, à l’origine de la découverte des cellules souches iPS* (Cf. Synthèse de presse du 6/12/07), a annoncé la prochaine "ouverture d’un département spécialisé dans ce type de cellules" à l’hôpital de l’université, grâce auquel les scientifiques espèrent faciliter "les prélèvements de cellules sur les patients" et ainsi "accélérer le développement des traitements pour les maladies incurables".
Même si le Center for iPS Cell Research and Application effectue déjà aujourd’hui de nombreux travaux avec l’aide des scientifiques de l’hôpital de l’université, c’est la première fois qu’un centre est dédié aux cellules iPS au sein d’un établissement hospitalier.

Le nouveau département sera sous la direction du pédiatre Heike Toshio et divisé en deux sections : la première, "iPS Saibu Gairai", informera les patients et prélèvera des cellules de peau de patients atteints de certaines maladies comme le cancer ou de l’Alzheimer. La seconde sera dédiée au perfectionnement des procédés de sélections des cellules iPS et au développement des traitements. Enfin, une banque de cellules pluripotentes induites mettra à la disposition des chercheurs des lignées de cellules, notamment pour la recherche sur les mécanismes de cancerisation.

Le Pr Yamanaka explique que ce département, unique en son genre, constitue un pas supplémentaire vers l’application clinique des cellules iPS.

*les cellules iPS ou cellules souches pluripotentes induites sont obtenues suite à la reprogrammation génétique de cellules somatiques adultes. Ces cellules iPS possèdent les mêmes propriétés que les cellules souches embryonnaires, comme la capacité à se différencier en n’importe quel organe.

Bulletins électroniques  25/11/11

Partager cet article

Synthèses de presse

pixabay_-_question-mark-1872665_340
/ Genre

Bloqueurs de puberté : des données « insuffisantes »

Sur l'utilisation des bloqueurs de puberté, « les études contrôlées, à long terme, claires et concluantes, font défaut à l'heure actuelle » ...
Greffe de cellules souches : un patient en rémission du VIH et de la leucémie
/ Génome

Greffe de cellules souches : un patient en rémission du VIH et de la leucémie

Cinq ans après une greffe de cellules souches, un Californien de 68 ans, n'a plus aucune trace du VIH, ni ...
FIV : deux propositions de loi adoptées par l’Assemblée législative de l’Alabama
/ PMA-GPA

FIV : deux propositions de loi adoptées par l’Assemblée législative de l’Alabama

Les deux chambres de l’Assemblée législative de l’Etat de l’Alabama ont adopté des propositions de loi visant à "protéger" la ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres