Japon : des scientifiques veulent imiter le cerveau humain

Publié le 2 Nov, 2021

Des chercheurs de l’Université de Tokyo ont construit un robot circulaire sur roulettes qui peut tenir dans la paume d’une main. Il est capable de se déplacer dans un labyrinthe (cf. La robotique et l’intelligence artificielle).

Dans leur article publié dans la revue Applied Physics Letters, les chercheurs décrivent la stimulation électrique de cellules nerveuses cérébrales connectées à une machine. Selon le professeur Hirokazu Takahashi, co-auteur de l’article et ingénieur en informatique, les neurones ont été cultivés « à partir de cellules vivantes ». Ils n’étaient pas dans le robot, mais à proximité et « ont agi comme le réservoir physique de l’ordinateur pour construire des signaux cohérents ». Ces derniers transmettaient des informations environnementales lorsque la machine évoluait dans le labyrinthe. Il précise que « le robot ne pouvait pas voir l’environnement ou obtenir d’autres informations sensorielles, il dépendait donc entièrement des impulsions électriques d’essai et d’erreur » (cf. Des mini-robots faits de cellules vivantes).

A terme, ces progrès de l’informatique projettent d’aider à une meilleure compréhension des mécanismes du cerveau et de développer un ordinateur neuromorphique. Ce dernier imiterait les architectures neurobiologiques présentes dans le système nerveux humain. Il pourrait permettre aux systèmes informatiques du futur de résoudre de manière autonome des problèmes, grâce à des expériences de deep learning. L’équipe de chercheurs japonais espère que cette découverte conduira au développement d’un « super calculateur » imitant le cerveau humain.

 

Sources : Independent, Joe Middleton (28/10/2021) ; Tech Xplore, American Institute of Physics (26/10/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

istock-518234140
/ Genre

Suède : le changement de sexe à l’état civil autorisé dès 16 ans

En Suède, le Parlement a adopté ce mercredi un texte qui abaisse de 18 à 16 ans l'âge minimum pour ...
Don d’organes : la personnalité du receveur influencée par le donneur ?
/ Don d'organes

Don d’organes : la personnalité du receveur influencée par le donneur ?

Selon une étude publiée dans la revue Transplantology, les organes du donneur influencent la personnalité du receveur ...
10_pma_donneur_anonyme
/ PMA-GPA

Chine : l’enfant né par PMA post-mortem ne peut pas hériter

En Chine, un tribunal a rejeté la demande d’une femme qui souhaitait que son fils, né par PMA post-mortem avec ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres