J-F Mattei : euthanasie et recherche sur l’embryon

Publié le : 25 octobre 2002

Mardi soir sur France 2 dans l’émission « 100 minutes pour convaincre », Jean-François Mattéi, ministre de la recherche, a abordé, entre autres sujets, la révision des lois de bioéthique et l’euthanasie.

Il a fermement indiqué qu’il n’était pas pour l’euthanasie. « L’euthanasie est la mauvaise réponse à trois questions de fond qui concernent la douleur, la solitude et l’abandon ». « Je ne crois pas qu’on puisse aujourd’hui écrire dans un texte de loi qu’un homme serait autorisé à donner la mort à un autre homme« . 

Quant à la recherche sur l’embryon, Jean François Mattéi explique « 1. je pense qu’il faut maintenir le principe absolu du respect de la vie. 2. Je pense qu’il faut absolument donner la priorité aux recherches animales et aux recherches sur les cellules adultes mais il m’apparaît aujourd’hui après de multiples réflexions, que l’on ne peut pas faire l’économie de recherches sur les cellules embryonnaires, au moins pour un moment donné dans des conditions très précises« . Il ajoute, en citant l’autopsie, la transfusion ou la transplantation que « la médecine n’a jamais progressé que par la transgression« …

<p>Le Quotidien du Médecin 25/10/02 - Gènéthique</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres