IVG médicamenteuse remboursée

Publié le : 29 novembre 2004

Philippe Douste-Blazy, ministre de la santé, a signé la circulaire "relative à l’amélioration des conditions de réalisation des interruptions volontaires de grossesse". Cette circulaire, applicable dès aujourd’hui, prévoit le remboursement de l’IVG médicamenteuse, en dehors d’un établissement de santé, sur prescription d’un médecin de ville. L’interruption volontaire de grossesse par voie médicamenteuse peut se faire jusqu’à la fin de la cinquième semaine de grossesse sur prescription d’un médecin libéral, conventionné avec un hôpital.

Sur les 200 000 à 220 000 avortements recensés chaque année, 50 000 seraient réalisés par voie médicamenteuse.

L‘arrêté avait été signé en juillet dernier (cf. revue de presse du 26/07/04).

Nouvelobs.com 27/11/04 - Le Figaro 27/11/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres