IVG médicamenteuse remboursée

Publié le 29 Nov, 2004

Philippe Douste-Blazy, ministre de la santé, a signé la circulaire "relative à l’amélioration des conditions de réalisation des interruptions volontaires de grossesse". Cette circulaire, applicable dès aujourd’hui, prévoit le remboursement de l’IVG médicamenteuse, en dehors d’un établissement de santé, sur prescription d’un médecin de ville. L’interruption volontaire de grossesse par voie médicamenteuse peut se faire jusqu’à la fin de la cinquième semaine de grossesse sur prescription d’un médecin libéral, conventionné avec un hôpital.

Sur les 200 000 à 220 000 avortements recensés chaque année, 50 000 seraient réalisés par voie médicamenteuse.

L‘arrêté avait été signé en juillet dernier (cf. revue de presse du 26/07/04).

Nouvelobs.com 27/11/04 – Le Figaro 27/11/04

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres