IVG : enquête et malaise

Publié le 13 Déc, 2001

La ministre de l’emploi et de la solidarité, Elizabeth Guigou, exposait hier les résultats d’une enquête sur l’accessibilité aux services d’IVG dans le cadre d’une nouvelle campagne sur la contraception prévue pour janvier 2002.

Les principales difficultés rencontrées seraient le manque de praticiens et de la réticence de certains à pratiquer des IVG au delà de 12 semaines. Ainsi s’exprime le Dr Yves-Marie Fermon, ivégiste à l’hôpital de Calais, ” à douze semaines, se pencher au dessus de l’éprouvette pour s’assurer que tout est bien là, ce n’est pas facile psychiquement “.

Libération 13/12/01 – La Croix 13/12/01 – Le Quotidien du Médecin 13/12/01

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres