IVG : enquête et malaise

Publié le : 13 décembre 2001

La ministre de l’emploi et de la solidarité, Elizabeth Guigou, exposait hier les résultats d’une enquête sur l’accessibilité aux services d’IVG dans le cadre d’une nouvelle campagne sur la contraception prévue pour janvier 2002.

Les principales difficultés rencontrées seraient le manque de praticiens et de la réticence de certains à pratiquer des IVG au delà de 12 semaines. Ainsi s’exprime le Dr Yves-Marie Fermon, ivégiste à l’hôpital de Calais,  » à douze semaines, se pencher au dessus de l’éprouvette pour s’assurer que tout est bien là, ce n’est pas facile psychiquement « .

<p>Libération 13/12/01 - La Croix 13/12/01 - Le Quotidien du Médecin 13/12/01</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres