IVG : Des gynécologues suisses veulent supprimer le délai de réflexion

Publié le 9 Fév, 2016

En Suisse, des gynécologues plaident pour une suppression de la deuxième consultation avant une IVG. Selon eux, la procédure est trop « compliquée », et certains d’entre eux « renoncent déjà à la deuxième séance de discussion ». Selon un sondage paru dans Swiss Medical Forum, « un tiers des hôpitaux publics de Suisse assure déjà un avortement après une unique consultation ». Le généraliste André Seifenberg explique que depuis qu’il « propose une procédure simplifiée », le nombre d’avortement « a grimpé ».

 

Autre argument avancé par ces gynécologues : les femmes sont décidées, et « seules 10% des patientes hésitent et mettent à profit le délai de réflexion ».

 

Toutefois d’autres voix s’élèvent, opposées « à la procédure accélérée ». Ainsi la gynécologue et ancienne conseillère nationale des Verts Yvonne Gilli, pense que ces « consultations sont très importantes », car « il est ainsi arrivé que les femmes changent d’avis lors de ces discussions ». Sa position est également empreinte de la crainte qu’un « nouvel assouplissement » ne soit l’occasion pour les « opposants à l’avortement » de « remettre en question ce droit des femmes ».

 

Note de Gènéthique : En France, le Projet de Loi Santé adopté le 17 décembre 2015 a supprimé le délai de réflexion. Gènéthique a sollicité des femmes qui ont accepté de partager leur expérience et ont donné leur témoignage : Suppression du délai de réflexion avant l’IVG : 64 femmes répondent à Gènéthique.

20 minutes (9/02/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres