IVG à 12 semaines selon l’ANAES

Publié le : 31 janvier 2001

L’ANAES, Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé, vient de rendre un rapport au secrétariat d’état à la santé traitant, entre autres de l’IVG à 12 semaines de grossesse. Evoquant les plus grandes difficultés d’une intervention à 12 semaines, l’ANAES n’en émet pas pour autant des réserves. Ce texte de loi, adopté en première lecture par les députés le 5 décembre 2000, devra être réexaminer par le Sénat courant février – mars. d’Accréditation et d’Evaluation en Santé, vient de rendre un L’ANAES, Agence Nationale rapport au secrétariat d’état à la santé traitant, entre autres de l’IVG à 12 semaines de grossesse.

 

Evoquant les plus grandes difficultés d’une intervention à 12 semaines, l’ANAES n’en émet pas pour autant des réserves. Ce texte de loi, adopté en première lecture par les députés le 5 décembre 2000, devra être réexaminer par le Sénat courant février – mars. d’Accréditation et d’Evaluation en Santé, vient de rendre un L’ANAES, Agence Nationale rapport au secrétariat d’état à la santé traitant, entre autres de l’IVG à 12 semaines de grossesse. Evoquant les plus grandes difficultés d’une intervention à 12 semaines, l’ANAES n’en émet pas pour autant des réserves. Ce texte de loi, adopté en première lecture par les députés le 5 décembre 2000, devra être réexaminer par le Sénat courant février – mars.

<p>Le Quotidien du Médecin 31/01/01</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres