Israël Nisand souhaite que le futur président améliore “la condition des femmes”

Publié le 10 Avr, 2012

Le professeur Israël Nisand, gynécologue, évoque dans une interview ce qu’il attend du futur président à propos de la "condition des femmes".

Pour le gynécologue, le futur président devra permettre une amélioration de "la condition féminine, et tout particulièrement [offrir] la possibilité à nos jeunes filles d’avoir moins d’interruptions volontaires de grossesse (IVG)". En relevant que le nombre d’IVG chez les femmes de moins de 25 ans en France s’élève à 90 000, avec une augmentation de 5% par an, celui-ci veut que "l’on réussisse à ce que la vie sexuelle de nos jeunes filles ne commence pas par une IVG". Si des pays comme les Pays-Bas, l’Allemagne ou le Québec ont réussi à avoir trois fois moins d’IVG qu’en France, c’est, selon le professeur, parce qu’ils "ont un accès plus direct, confidentiel et gratuit à la contraception, et à l’éducation sexuelle dans les écoles".

AFP (Cyril Julien) 10/04/12

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres