Irlande : vers un congé-avortement rémunéré ?

Publié le 5 Mar, 2019

Un député irlandais réclame le versement intégral du salaire pour les femmes qui s’absentent pour un avortement. La plupart d’entre elles sont mises en arrêt maladie pour leur IVG, celui-ci n’est pas toujours indemnisé, ce qui « pourrait s’avérer très dissuasif sur le fait de rester en congé, surtout pour les femmes aux plus bas salaires », explique le député.

 

La proposition de Thomas Pringle, député du Donegal, est d’élargir aux avortements le dispositif créé pour les femmes enceintes : celles-ci ont la possibilité d’effectuer leurs consultations de grossesse sur leur temps de travail, sans aucun impact sur leur salaire. « Le système existant de protection de la grossesse et de la maternité pourrait être étendu pour accorder un congé aux femmes qui envisagent une IVG ».

 

Ce système impliquerait que les employeurs soient au courant de la grossesse et de l’avortement de leurs employées.

Independant.ie, Anne-Marie Walsh (02/03/2019) – Give full pay to women who take time off work for abortion – TD

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres