Irlande : plus de 5600 femmes auraient fait appel à une IVG médicamenteuse “illégale”

Publié le 17 Oct, 2016

L’association Women on Web donne accès aux Irlandaises à une IVG médicamenteuse, pourtant illégale dans leur pays. Selon une étude publiée dans le “British Journal of Obstetrics and Gynaecology“, plus de 5600 femmes ont déjà fait appel à ce dispositif (cf. IVG : Une proposition de loi rejetée en Irlande).

 

En plus de l’accès à une IVG médicamenteuse au moyen de pilules (le mifepristone – la RU 486 – et le misoprostol) envoyées par voie postale, l’association  propose des consultations en ligne. 

 

Mères de famille pour la plupart (63% d’entre elles) et âgées de 20 à 30 ans (85%), ces irlandaises disent avoir d’abord pensé à se rendre au Royaume-Uni, pays voisin où l’avortement est légal, afin de mettre fin à leur grossesse. Mais le voyage étant coûteux pour certaines, elles ont fait appel à Women on Web, quitte à outrepasser la loi (cf. L’Irlande du Nord sommée de libéraliser sa loi sur l’IVG).

LCI (17/10/2016)

Photo : Pixabay, DR

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines
/ PMA-GPA

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines

Juristes pour l’enfance demande un décret ordonnant la destruction des stocks de gamètes recueillis avant la loi de bioéthique de ...
Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »
/ Fin de vie

Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »

Le Dr Pascale Favre analyse le « modèle » belge régulièrement mis en avant dans le débat sur la fin ...
Canada : un projet de loi pour retarder d'un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales
/ Fin de vie

Canada : un projet de loi pour retarder d’un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales

Jeudi, le ministre de la Justice a déposé un projet de loi visant à retarder d'un an l’élargissement de l'"aide ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres