Inauguration d’un centre français pour la recherche sur les cellules souches embryonnaires

Publié le 5 Mar, 2015

Ouvert à l’automne 2014, le Centre de Recherche Clinique et Translationnelle, le CRCT, une première en France, a été inauguré le 3 mars dernier à Evry. Au cœur du campus de Genopole et à proximité du Centre Hospitalier Sud Francilien de Corbeil, il est conçu pour favoriser l’application médicale des innovations issues de la recherche.

 

Financé par la région Ile de France, le Conseil Général de l’Essonne et l’Union Européenne (Feder), il compte aussi parmi ses partenaires l’AFM-Téléthon, le Centre Hospitalier Sud Francilien, le Genopole et l’Université d’Evry Val d’Essonne.

 

Ce centre accueillera dès juillet 2015 les chercheurs de l’Institut des Cellules Souches, I-Stem, qui ont deux projets de recherche translationnelle : PACE, en collaboration avec l’APHP sur les greffes d’épidermes dérivés de cellules souches embryonnaires, et STREAM, sur les greffes de rétines obtenues à partir de cellules souches embryonnaires.

 

Les recherches en thérapies cellulaire et génique sont en effet les priorités du CRCT.

 

Note de Gènéthique :

Pour les alternatives aux recherches à partir de cellules souches embryonnaires, cf. La recherche biomédicale et la médecine clinique qui en est le résultat progressent sans faire appel à l’embryon humain.

Pharmaceutiques, 04/03/2015 – Essonne Info, 03/03/2015

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

01_ogm_ble
/ OGM

La Chine autorise un blé génétiquement édité

La Chine a délivré une approbation « exceptionnellement rapide » à une édition du génome du blé ...
Neuralink : malgré les dysfonctionnements, la FDA autorise l’implantation d’un deuxième patient
/ Transhumanisme

Neuralink : malgré les dysfonctionnements, la FDA autorise l’implantation d’un deuxième patient

Lundi, la FDA a autorisé l’implantation d’un deuxième patient avec le dispositif Neuralink ...
Elle donne un embryon à des amis : un « regret total »
/ PMA-GPA

Elle donne un embryon à des amis : un « regret total »

Après avoir eu un enfant par FIV, une Australienne a fait don d’un embryon à des amis « qui luttaient ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres