Ile-de-France : L’IVG en 5 chiffres

Publié le 2 Fév, 2017

Avec  51 284 recours à l’IVG en 2015, soit 17,1 ‰ femmes en âge de procréer (contre 17,2‰ en 2012), l’Ile-de-France est la 3ème région à totaliser le plus d’IVG après la Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Corse. Suivant la tendance nationale, le taux d’IVG des mineures a lui aussi très légèrement baissé : 8,2 ‰ contre 10,5 ‰ en 2012.

 

Même si l’Observatoire Régional de Santé a constaté une diminution des IVG hospitalières entre 2012 et 2015 (de 76% à 70,6%), elle est nécessairement à mettre en lien avec l’augmentation croissante du nombre de praticiens ayant réalisé une IVG en cabinet libérale (383 à 476) et celle des centres de santé ou de planification (29 à 81) durant cette période.

 

L’IVG  par voie médicamenteuse est privilégiée (6 IVG sur 10).

 

Alors que l’agence régionale de santé imposait en 2014 au travers de son plan d’actions FRIDA un quotat concernant la réalisation d’IVG (une IVG pour 3,5 accouchements dans chaque établissement ayant une autorisation d’obstétrique) : ces objectifs fixés n’ont pas été atteints.

En 2015, 7 établissements d’Ile-de-France réalisant des accouchements n’ont pas pratiqué d’IVG.

Le quotidien du médecin ( 02/02/2017)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres