Identification de la protéine qui protège l’extrémité des chromosomes

Publié le 11 Mai, 2001

Deux chercheurs, dont Thomas Cech prix Nobel de chimie 1989, ont identifié la protéine qui semble coiffer et protéger les télomères. Les chercheurs ont nommé la protéine POT1 pour Protection of Telomeres.

 

Les télomères sont des complexes d’ADN et de protéines situés à l’extrémité des chromosomes. Les télomères protègent les chromosomes de la dégradation et sont à la base de l’extension de la télomérase. Il est encore trop tôt pour savoir quelles seront les conséquences médicales de cette découverte.

 

Puisque la réplication des télomères est un procesus qui est actif dans la plupart des cancers, la protéine POT1 pourrait jouer un rôle en tant qu’agent anti-cancereux en régulant la réplication des télomères. Ainsi, deux axes de recherche seront fortement poursuivis, celui du vieillissement cellulaire et celui du cancer.

 

Le Quotidien du médecin 11/05/01

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres