Hwang Woo-Suk persiste et dépose un brevet sur une lignée de cellules souches embryonnaires humaines

Publié le : 9 novembre 2016

Le scientifique coréen controversé, Hwang Woo-Suk, a déposé au Bureau américain des brevets et des marques de commerce un brevet sur une lignée de cellules souches embryonnaires humaines, appelées NT1. Ce brevet ne représente pas  « une validation scientifique de son travail », mais il s’agit d’ « une revendication de Hwang avançant qu’il a extrait avec succès une lignée de cellules souches embryonnaires à partir d’un embryon humain cloné ».

 

Actuellement chercheur à la Soam Biotech Research Foundation et responsable de Hbion, une entreprise spécialisée dans le clonage des animaux et les cosmétiques produits à l’aide de cellules souches, Hwang Woo-Suk a enseigné à l’université de Séoul avant d’être condamné pour falsification de ses travaux sur le clonage en 2009 (cf. Deux ans de prison avec sursis pour le Pr Hwang Woo-suk).

<p>Yonhap news Agency (9/11/2016)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres