Greffe de tissu d’ovaire sur le bras

Publié le 27 Sep, 2001

Afin de lutter contre la stérilité des femmes qui suivent des traitement anti-cancéreux, des chercheurs de l’université Cornell à New York auraient greffé au bras de ces patientes, du tissu d’ovaire.

La greffe de fines lamelles de tissu ovarien sous la peau du bras permettrait ainsi de rétablir une sécrétion normale des hormones ovariennes, la mise en place du cycle menstruel ainsi que l’ovulation.

La Croix 28/09/01

Partager cet article

Synthèses de presse

Transidentité : « au détriment de la liberté d'expression, c'est la liberté de suppression qui prévaut »
/ Genre

Transidentité : « au détriment de la liberté d’expression, c’est la liberté de suppression qui prévaut »

281 personnalités dénoncent les propos tenus lors d’une « formation aux transidentités » dans une université française ce mois-ci ...
CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?
/ Génome

CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?

La société Genus a modifié génétiquement des porcs via CRISPR pour qu’ils puissent résister au syndrome dysgénésique et respiratoire porcin ...
Diabète : des scores de risque polygénique pour en prédire l’évolution
/ Génome

Diabète : des scores de risque polygénique pour en prédire l’évolution

Dans une étude publiée dans Nature, des chercheurs ont localisé 1289 marqueurs génétiques associés au diabète de type 2, dont ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres