Grèce : un essai clinique pour restaurer la fertilité de femmes ménopausées

Publié le : 29 juillet 2016

Des chercheurs grecs de la clinique de fertilité d’Athènes ont mené un essai clinique sur un groupe de trente femmes ménopausées, âgées entre 46 et 49 ans, désirant avoir un enfant.

 

L’objectif de cette étude était d’inverser les effets de la ménopause et de restaurer le cycle menstruel. Les chercheurs ont injecté dans les ovaires de ces femmes, du plasma riche en plaquettes (PRP), stimulant les cellules souches ovariennes et la régénération des tissus (cette technique est déjà utilisée pour accélérer la réparation des os et des muscles fragilisés notamment grâce à des injections dans le genou).

Les chercheurs précisent que la technique semble avoir fonctionné chez les deux tiers des patientes. « Nous observons des changements de modèles biochimiques, une restauration de menstrues, la formation d’ovule et la fertilisation ». Cependant, l’équipe des scientifiques reste prudente. « De plus vastes études sont nécessaires avant que nous ne puissions confirmer l’efficacité de ce traitement », explique Konstantinos Sfakianoudis, principal auteur de l’étude.

 

Chez une autre patiente, âgée de 40 ans et ménopausée depuis cinq ans, un cycle menstruel est apparu 6 mois après le traitement. Deux ovules ont même été prélevés puis fécondés avec le sperme de son mari, ouvrant la porte à une implantation future en vue d’une grossesse.

Certains spécialistes britanniques ont critiqué le manque de sécurité de cette étude, et ajoutent qu’elle aurait dû commencer par des tests sur les animaux. « Il est dangereux de s’extasier de la réussite de quelque chose avant même d’être sûr que ça marche », souligne Virginia Bolton, une embryologiste de l’hôpital Saint Thomas à Londres. De son coté, le docteur Adam Balen de la Société de fertilité britannique estime que « les chercheurs doivent travailler davantage pour s’assurer que les ovules obtenus sont viables ».  

 

Outre la question de l’efficacité qui reste encore à prouver, certains experts soulignent le manque d’éthique de cette pratique : repousser les limites de la nature pose aussi la question de l’âge approprié pour enfanter.

 

<p><a href="http://www.doctissimo.fr/grossesse/news/menopause-inversee">Doctissimo</a> (Elodie-Elsy Moreau) 27/07/2016, <a href="http://www.20minutes.fr/sante/1900403-20160727-menopause-plasma-enrichi-inverser-effets-prolonger-fertilite?platform=hootsuite">20minutes</a> 27/07/216</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres