Grande Bretagne :  »un ovule à gagner »

Publié le : 15 mars 2010

En Grande Bretagne, la clinique de fertilité Bridge Centre a proposé à ses clientes le 14 mars 2010 "un concours avec un ovule à gagner, afin de promouvoir ses services qui permettent de sélectionner ‘le profil’ d’un futur bébé". Elle invite les "femmes intéressées par une insémination in vitro d’un ovule d’une donneuse américaine sélectionnée" à se rendre le 17 mars 2010 à un séminaire à Londres qu’organise  "la clinique américaine GIVF de Fairfax en Virginie, partenaire du Bridge Centre". L’une des participantes à ce séminaire pourra recevoir "un traitement gratuit pour l’insémination d’un ovule de donneuse" a indiqué le Bridge Centre sur son site Internet. Elle "bénéficiera d’une fécondation aux Etats-Unis, d’une valeur de 13.000 livres (14.300 euros)".

Alors que les femmes américaines peuvent vendre leurs ovules et recevoir jusqu’à 10.000 dollars "si leurs caractéristiques sont jugées bonnes", la loi britannique n’autorise pas la vente d’ovules et permet que les donneuses soient "identifiées et contactées quand l’enfant issu de leur ovule atteint 18 ans". Les dons en sont d’autant plus rares. Le stock d’ovules de la clinique américaine GIVF vient de donneuses âgées de 19 à 32 ans "qui ont toutes eu une éducation supérieure" et "les fumeuses et les femmes ayant des problèmes de poids ne sont pas admises".

Romandie News 14/03/10

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres