Grande-Bretagne: scandale suite à des avortements sélectifs

Publié le 27 Fév, 2012

Fin février 2012 en Grande-Bretagne, The Daily Telegraph a révélé par plusieurs vidéos de caméra cachée que des médecins ont autorisé des avortements en raison du sexe féminin de l’enfant à naître. L’enquête réalisée par le journal a suivi 4 femmes enceintes d’origines ethniques différentes dans 9 cliniques de différentes parties du Royaume-Uni.  Dans 3 centres médicaux, les femmes, n’étant pas satisfaites du sexe de l’enfant, ont pu obtenir des autorisations pour des avortements sélectifs.
L’affaire fait scandale, révélant que ces avortements de fœtus féminins, que l’on croyait réservé à certains pays du Tiers-Monde, existent aussi en Europe. The DailyTelegraph a publié une vidéo montrant comment une femme obtient un avortement sélectif sans la moindre difficulté. Le docteur, qui affiche un large sourire, n’essaie nullement de la dissuader. Pour répondre à l’exigence de la loi britannique qui demande aux patientes de justifier leur décision, le médecin suggère de falsifier les documents : "on indiquera une autre raison sur votre dossier. Trop jeune pour être mère, ça vous va ?"

Le ministère de la santé britannique a immédiatement réagi à ces actes "répugnants", promettant d’ores et déjà des sanctions et annonçant l’ouverture d’une enquête policière et administrative. Le ministre de la santé Andrew Lansley a rappelé que l’avortement sélectif est passible de prison et que les médecins concernés seraient radiés de l’Ordre. Il a enfin souligné que "Les lois de ce pays sont édictés par le Parlement, pas par quelques médecins. S’ils ne sont pas d’accord avec la loi, qu’ils le fassent savoir. Mais bafouer les règles car ils croient mieux savoir que les autres ce qu’il faut faire est inacceptable". 

Le Figaro.fr ( Chloé Woitier) 24/02/12 – Bioedge (Michael Cook) 25/02/12 – santelog.com 26/02/12 – L’Express.fr 24/02/12 – aufeminin.com 25/02/12 – Soyoutv.com 24/02/12

Partager cet article

Synthèses de presse

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs
/ Genre

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs

La clinique Sandyford de Glasgow a décidé d’interrompre la prescription de bloqueurs de puberté aux mineurs ...
« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie
/ Fin de vie

« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie

Infirmiers et médecins indiquent leur préoccupation « en raison des divergences avec la terminologie internationale et leurs conséquences pour la ...
Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?
/ Fin de vie

Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?

Une femme de 32 ans encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué son grand-père en mettant le feu ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres