Grande-Bretagne : les députés rejettent l’amendement sur les avortements sélectifs

Publié le : 24 février 2015

Lundi 23 février, les députés britanniques ont rejeté un amendement – par 292 voix contre 201- qui devait interdire l’avortement motivé par le choix du sexe de l’enfant. Les députés opposés à l’amendement ont jugé qu’une interdiction explicite de cette pratique serait difficilement applicable et compliquerait l’accès des femmes à l’avortement.

 

L’amendement avait été déposé par plusieurs députés qui craignaient que la préférence culturelle pour les garçons ne devienne une pratique courante, comme c’est le cas en Chine et en Inde. Mais Jane Ellison, ministre de la santé, a affirmé son opposition, déclarant que l’avortement sélectif en fonction du sexe était « déjà illégal ». Ce ne semble pas être l’avis de Fiona Bruce, la députée qui a présenté le texte, et qui déclarait que «  cet amendement est nécessaire car il n’y a pas de paragraphe explicite dans la loi britannique sur l’avortement sélectif suivant les sexes  ». (Cf. Synthèse de presse du 23 février 2015)

<p>Source : dépêche AFP du mardi 24 février 2015</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres